The Adventure begin...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre I - Histoire Conjuguée de Meneldhôr et Zohariel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Dashwood
Admin
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Chapitre I - Histoire Conjuguée de Meneldhôr et Zohariel   Sam 28 Oct - 9:32

Histoire conjuguée de Meneldhôr et Zohariel



Dans les temps anciens, bien avant l'apparition des hommes tels que nous les connaissons, la Terre, alors sous la forme de Pangée, était peuplée d'êtres habitant la nature dans le respect de celle-ci. Ces êtres, immortels, nous les nommons de nos jours Elfes. Leur physique, svelte et élancé, leur permettait de vivre dans la forêt sans craindre les prédateurs, et d'ailleurs, ils n'avaient pas de prédateurs. Communiquant avec les forces de la nature au travers d'un lien psychique, ressentant les sentiments de la faune comme de la flore, les Elfes vivaient sereinement jusqu'à ce que des mouvements tectoniques fracturent le continent unique. Les Elfes se regroupèrent sur un continent, devenu de nos jours les Amériques, mais ne se soucièrent guère des changements biologiques qui se produisaient sous leurs yeux. Ils étaient immortels, et avaient acquis une maîtrise de la nature dépassant toute mesure. On appelle désormais cela : magie. Mais de l'autre côté de l'Océan qui s'était creusé, les Hommes, race mortelle, naquirent, leur population crût à une vitesse faramineuse. Les Elfes, encore engoncés dans leur mesure du temps millénaire ne virent pas les hommes sortir de l'état sauvage et progresser. C'est alors que la race commença à déchanter. L'Homme est un être de décadence, et les Elfes perdirent de leur superbe... Car ils sont intrinsèquement liés à la nature, et l'Homme est la nature.

La communauté elfique, affolée devant l'avancée humaine du prendre des mesures. Tout d'abord, elle dispersa dans le monde des pouvoirs, créant les Sorciers, espérant que leur nombre serait suffisant pour empêcher les Hommes de déchanter encore... Mais ce n'était pas le cas, et alors que la population elfique diminuait et que leur espérance de vie passait de l'éternité à quelques siècles, les Elfes décidèrent de s'exiler au milieu de l'Atlantique, tant que les Hommes n'avaient pas encore marché sur l'Amérique. Là, à l'Est de la péninsule latino-américaine, ils firent émerger des eaux un archipel d'îles volcaniques, suivant la forme magique du triangle. Au centre de celui-ci, une île, plus grande que les autres, abriterait la communauté. Les grands sages regroupèrent leur magie une dernière fois pour créer les cristaux, avant de mourir d'épuisement.

L'île fut nommée Meneldhôr. Menel, pour le ciel, Dhôr, pour la Terre. Les Elfes s'installèrent rapidement sur l'île, vivant dans ce microclimat qui convenait parfaitement à leur nature. Mais les régents se souciaient d'autres choses. Là-bas, en Europe, les Hommes persécutaient les Sorciers, et ces derniers ne savaient que faire des dons qui leur étaient donnés. La plupart les maudirent, les autres les ignorèrent ou s'en servirent pour répandre le malheur et l'abomination. C'est alors que les Régents contactèrent les plus grands d'entre eux par la bonté et la force, et ils leur imposèrent la création d'écoles de Magie. Mais rapidement, ils se rendirent compte que ce n'était pas suffisant. Les Sorciers en effet ne s'enseignaient que l'élémentaire, nécessaire à leur protection. Toutefois, il était impossible de dispenser un enseignement à tous. Malgré le risque, les Elfes durent ouvrir Meneldhôr à l'extérieur, en fondant Zohariel, l'institut international d'études supérieures de Magie. Là, ils n'éduqueraient que l'élite.

Le temps a passé, et grâce à Zohariel, la communauté elfique garde un nombre constant d'individus. La renommée de l'institut est mondiale, et chaque école de Magie envoie chaque année ses meilleurs éléments. C'est ainsi que l'on retrouve des anciens élèves de Poudlard, Durmstrang ou encore Beauxbâtons...

Et les Hommes n'arrivent toujours pas à résoudre le mystère du Triangle des Bermudes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zohariel.heavenforum.com
 
Chapitre I - Histoire Conjuguée de Meneldhôr et Zohariel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» Quatrième chapitre ; Course poursuite, découvertes et drames.
» [Histoire : le rêve de l'alchimiste] Chapitre 1 : le catalyseur
» « La vie est une longue histoire. Un mauvais chapitre ne désigne pas nécessairement la fin du livre. » [Chris S. Arashi]
» Chapitre unique - L'histoire de la voleuse fantôme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zohariel :: Grimoire Fondamental :: Chapitres-
Sauter vers: