The Adventure begin...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ambre Da Silva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Da Silva



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Ambre Da Silva   Dim 5 Nov - 1:53

Nom(s) : Da Silva
Prénom(s) : Ambre Izabella
Surnom(s) : Aussi loin que remonte les souvenirs de la jeune fille, jamais elle ne fut appelée autrement que Mademoiselle ou AmbreNationalité : Ambre est née en Sicile dans une petite ville nommée Vigàta.
Date de naissance : 22 décembre
Âge : 19ans

Pouvoir spécifiques :
Ambre possède le pouvoir de se transformer en louve à chaque fois qu’elle le désire où lorsque qu’elle est en danger. Il était évident qu'Ambren'était pas pour autant un lycantrophe, ses transformations n'avaient aucuns rapport avec la lune mais ne relevait que de sa volonté ou de subite perte de contrôle de soi même, en aiutre termes personne dans son entourage s'en offusqua ou la repousssa pour autant. Au tout début, elle ne contrôlait pas ses transformations, s’était un peu comme-ci l’esprit de la jeune fille était scindé en deux, elle et la louve. Alors lorsqu’elle était en danger ou se sentait menacée, la louve prenait le contrôle sans vraiment qu’Ambre puisse réagir, reculée au rang de simple spectatrice. C’est pourquoi il ne fut pas facile pour elle de contrôler ce pouvoir et donc la partie animale qui sommeille en elle. Peut être esse le seul être dont Ambre est vraiment peur…
Lors de sa transformation la jeune fille est facilement reconnaissable humaine ou louve, elle possède les même yeux bleus au regard voilé. Autre similarité, mais connue de peu de personne, la légère tache de naissance qu’elle possède sur le bras droit se manifeste en une tache blanche étoilée sur la patte droite s’étalant sur sa fourrure grise.

Race : Sorcière
Confrérie : Lorsque le choix c’est imposé à elle, Ambre n’a pas hésité adhérent tout naturellement à Oscura.

Histoire :
Annabella Da Silva est née à Vigatà ,une petite ville sicilienne, tout comme sa fille par le plus grand hasard.

Bien que originaire de Sicile les parents d’Annabella vivait depuis plusieurs années à Madrid où son père avait fait fortune au début grâce à quelques sombres trafics et finalement en en rachetant à son neveu la société de commerce familiale. Sa mère, Hélène était une allemande qui passait ses vacance en Sicile lorsqu’elle rencontra Jude Da Silva se fut le coup de foudre et cinq ans après leur rencontre naquit une petite fille fruit de leur réconciliation et du pardon d’Hélène à son époux volage.
En temps que ‘nouveau riches’ les parents de la petite Annabella lui offrirent une éducation des plus exemplaires, surveillée de près par sa mère, Hélène et éduquée par un précepteur.
Très vite, la fillette présenta des dons évident pour la magie se qui ravit ses parents qui malgré leur position étaient bel et bien des sorciers. Refusant que leur charmante enfant ne soit qu’une élève de plus dans une banale école de magie européenne où elle serait handicapée par son manque de connaissance des langues étrangères ,ils l’envoyèrent dans une école magique espagnole non moins prestigieuse d’ailleurs.

Tandis que ses études tiraient sur leur fins, Annabella tomba sous le charme d’Alban de deux ans son frère aîné. Le jeune homme était revenus parmi les Da Silva après la mort de sa mère, ancienne maîtresse de Jude Da Silva.
Comment de ne pas céder sous les discrètes avances de sa jeune demi-sœur qui en plus d’être une personne talentueuse et charmante, possédait un physique plus qu’attirant ?
C’est le dilemme qu’Alban ne réussit jamais a résoudre. Très vite se noua une passion aussi frivole que puissante entre les deux jeunes gens multipliant les rencontres aussi brûlantes qu’imprudentes. Mais les jeunes toujours attirés par le goût du risque, se rencontraient toujours et encore dan des endroits de plus en plus dangereux, risquant un jour d’attiser la colère paternel qui bien sûr pour l’instant ne se doutait pas que sous son propre toit se nouait une relation incestueuse…
Jusqu’au jour où se qui devait arriver arriva, Alban et Annabella furent surpris ensemble dans une situation plus qu’embarrassante. La décision de Jude se fit aussi vive que déchirante : ils devraient tous deux quitter le nid familial sans argent, une valise à la main.

Même les pleurs et les supplications d’Annabella ne lui permit pas de rester. Alors la mort dans l’âme elle suivit son frère en Sicile, qui lui était resté hautains ne laissant transparaître aucun sentiments. Très vite elle regretta pourtant son geste, le jeune homme était devenue violent et n’éprouvait plus rien pour sa jeune sœur à part de la haine et certainement de l’amertume. A chaque fois qu’il rentrait du travail minable qu’il avait déniché pour subvenir à leurs besoins ils la battait. Un jour, elle ne put plus le supporter, faisant ses bagages, elle prit le peu d’argent qu’il leur restait et partit. Très vite son argent se transforma en de nouveau vêtements et autres investissements aussi stupides qu’inutiles. Jusqu’au jour où elle rencontra celui qui deviendrait le père de sa seule et unique fille, un jeune avocat qui par hasard logeait dans le même hôtel qu’elle. Sous le charme de la frêle jeune femme, il lui fit des avances brûlantes qu’elle repoussa, aigrie. Ce n’est que plus tard, quand elle comprit que l’argent du jeune homme serait la seule chose qui pourrait la préserver du manque. Peu que se ne fut pas le même amour passionné et déchirante qu’avec Alban, mais Annabella commençait à ressentir une sorte de tendresse pour cet homme passionné est possessif, un peu comme Alban avant….
Lorsqu’elle apprit sa grossesse, elle en fut presque heureuse mais elle fut vite refroidie par l’attitude de son amant, il était hors de question de s’encombrer d’un enfant. Après une dispute plus violente que les autres il fit sa valise et partit, malgré les coups de fis répétés de la jeune femme rien n’y fit, elle ne reviendrait pas, même si elle avortait. Alors Annabella passa de longs mois ponctués par des crises d’angoisse à cause de son avenir seule.

Le reste resta une partie toujours confuse de son histoire pour elle, après une crise d’angoisse plus forte que les autres, elle resta allongée à terre.
Ce n’est que quelques jours plus tard, qu’elle se réveilla dans un lit d’hôpital, lorsque l’on lui apprit que son enfant était toujours en bonne santé et que sa grosses serait tout à fait normale Annabella resta froidement indifférente. Par mesure de sécurité, elle resta encore quelque temps à l’hôpital, le temps de se remettre du choc. Pourtant elle n’était pas décidée à retourner demander la charité à cause de son manque d’argent, alors elle tenta de se suicider. Bien sur malgré ses nombreuses tentatives le personnel de l’hôpital la remit toujours sur pieds jusqu’au jour où ses première contractions se firent connaître. Les médecins lui firent savoir que son enfant allait naître certainement prématurément et vue sa conduite elle risquait de rencontrer de sérieux problèmes mais cette situation la laissa une fois de plus indifférente. Contre toute attente l’accouchement fut plus facile que prévu et très vite elle fut de nouveau sur pied mais avec cette fois une petite Ambre âgée d’a peine quelques jours.

Après sa sortie de l’hôpital, elle tenta de reprendre contact avec sa famille en vain, ce n’est que lorsqu’elle se présenta vêtu de loque et un bébé d’une saleté repoussante dans les bras qu’on dénia lui adresser la parole.
Ce n’est qu’une fois rassuré sur l’identité du père que Jude lui permit de revenir non sans lui faire savoir froidement qu’elle ne devait s’attendre a aucun signe d’affection de sa part, après tout il y avait trois ans qu’il ne la considérait plus comme membre à part entière de la famille. Outrée par le manque d’affection d’Annabella pour son enfant , il s’arrangea pour être l’unique et seul responsable de la future éducation d’Ambre. Très vite une gouvernante vint remplacer sa mère qui de toute façon était repartie retrouver un certain avocat qui n’avait aucun lien avec le père de la fillette.

La vie d’Ambre ne fut pas vraiment facile, toujours obligée de se conformer au moule de la petite fille modèle que lui imposait son grand-père et ses gouvernantes, la fillette manquait de tendresse, sa mère partie et sa grand-mère la repoussant, il ne lu restait que l’affection de Jude Da Silva qui d’ailleurs ne lui montrait pas beaucoup. C’est pourquoi dès le début son adolescence, elle se renferma sur elle même, refusant de s’ouvrir aux autres.
Tout comme pour sa mère un précepteur se chargea de son éducation, puis très vite son précepteur fut remplacé par un sorcier qui lui permit de passer ses examens sans passer par une école de magie quelconque.
Alors quand vint le moment où elle dut choisir dans qu’elle institut terminer ses études, elle choisit Zohariel.

Sa première année là-bas fut plutôt agréable pour Ambre car, comme un insecte attiré par la lumière, elle est attirée par le pouvoir et le côté obscur de la magie. Son physique avantageux et son caractère bien trempé lui valut de nombreuses avances mais peu de gens arrivait à obtenir un peu d’estime à ses yeux…

Et maintenant après avoir passé deux sordides mois en Espagne, elle revient pour sa deuxième année à Zohariel.


Caractère :
Ambre est une jeune fille qui sait ce qu’elle veux, elle possède un personnalité à double tranchant qui dépend de son humeur et surtout des personnes présentes. Tantôt arrogante et imprévisible, capable d’un moment à l’autre de changer de point de vue pour éprouver son interlocuteur et d’utiliser sa redoutable maîtrise de la parole pour retourner les propos des autres contre-eux, tantôt plus douce faisant preuve d’un calme à toute épreuve et se contenta de sourire ironiquement aux remarques qu’elle désapprouve. Dans tout les cas, elle fait preuve d’un caractère hautain et très difficile à cerner.
En tout cas, Ambre est quelqu’un de fière et orgueilleuse et ne daigne adresser son attention qu’au personne qui le valent vraiment à ses yeux. Consciente de son charisme et de ses charmes, elle n’hésite pas à les utiliser pour parvenir à ses fins au contraire. La séduction n’est qu’un jeu dont les hommes sont les principaux pions d’après ses convictions et elle a même parfois du mal à éprouver du respect pour ses propres professeurs masculin.
Comme tout bon membres d’Oscura, la jeune fille possède une attitude assez énigmatique refusant de s’ouvrir aux autres et préférant parfois la solitude aux longues discutions stériles et superficielles que tiennent souvent les gens de sont âge. : A cause de son physique frêle et surtout il faut le dire, de son sexe, les hommes ont tendance à vouloir la protéger ce qui la mets dans un état inimaginable. A vrai dire, elle refuse de se plier sous la protection ou les ordres de qui que se soit car elle chérit sa ‘liberté ‘ d’agir. Peut être que cette attitude est une carapace pour empêcher les autres de connaître ses sentiments en tout cas, elle est infranchissable. Autre chose qu’elle déteste, le contact avec certaines personnes, lorsque je parle de ‘certaines personnes’ cela comprend en général les gens à desquelles elle se méfiera par la suite ou qu’elle détestera franchement.
Cette partie d’elle a commencée à exister dès l’instant où son don a commencé à se manifester, cette partie de son caractère est donc irrémédiablement lié à sa partie animale.


Apparence : L’apparence d’Ambre se résume en deux mots : charismatique et attirante.
De petite taille mais possédant une silhouette élancée, son corps détient des formes harmonieusement réparties qui ont déjà fait perdre leur moyen plus d'un homme. Son buste fin est prolongé par une poitrine délicate aux dimensions parfaites. Une masse de cheveux bruns, presque ébène, retombe sur ses épaule aux douces courbes encadrant son visage d’un ovale parfait, soulignant ses deux yeux en amande d’un noir envoûtant qui pourraient paraître très doux si il n’étaient pas sans cesse voilés par cette expression ne trahissant aucun sentiment qui est propre à la jeune fille. Son nez fin et gracile et sa bouche pulpeuse parfaitement dessinée, lui confère un air quasi-enfantin détrompé par son regard parfois trop dur. Sa peau au grain serré est dépourvue de toute imperfection, contrairement à celle d'une grande partie des jeune femmes se trouvant à Zohariel Ambre possède une peeau légèrement halée qui tout comme ses profonds et sombres yeux en amande et ses cheveux tout aussi sombres lui confèrent un charme très méditerranéen.
Elle sourit peu et lorsque cela lui arrive c’est souvent un sourire ironique et moqueur, ses attitudes hautaines effraient le plus souvent les plus timides et sa nature indépendante en a découragé plus d'un. Une chose est sûre, la jeune femme ne peut qu’être remarquée lorsqu’elle se déplace dans les couloirs de Zohariel, sa démarche est souple, elle porte constamment la tête haute est un regard assuré sur les autres. Malgré ses airs frêles, ses gestes sont toujours précis et rapides, habitude qu’elle doit à sa longue pratique de l’escrime.
Usant souvent de son charme, Ambre sait placer dans une conversation une légère moue ou un faux pas qui, en général, trouble son interlocuteur.
Niveau vestimentaire, Ambre aime se mettre en valeur même si la décence devrait parfois l’empêcher de porter certaines choses…


Ce qu'il/elle aime : Depuis très jeune, Ambre a commencé à pratiquer des tas de sports différents sans vraiment s’y intéresser, jusqu’au jour où elle a découvert l’escrime auprès des non-sorciers, très vite, elle démontra une réelle aptitude dans ce sport et on lui promis un brillant avenir.
Elle affectionne tout particulièrement les assauts au sabre et ne désapprouve que le port du masque et de protection dans ce sport.


Ce qu'il/elle déteste : Comme je l’ai écris dans son caractère : A cause de son physique frêle et surtout il faut le dire, de son sexe, les hommes ont tendance à vouloir la protéger ce qui la mets dans un état inimaginable. A vrai dire, elle refuse de se plier sous la protection ou les ordres de qui que se soit car elle chérit sa ‘liberté ‘ d’agir. Peut être que cette attitude est une carapace pour empêcher les autres de connaître ses sentiments en tout cas, elle est infranchissable.

Signe(s) particulier(s) : /

Animal de compagnie : Elle ne possède aucun animal de compagnie, certainement à cause de son don, elle n’en éprouve pas le besoin…

Avatar : Rachel Bilson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Dashwood
Admin


Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Ambre Da Silva   Lun 6 Nov - 5:57

je revalide

_________________
ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zohariel.heavenforum.com
 
Ambre Da Silva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please, forgive me ? Ambre
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Arthur Ambre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zohariel :: Intendance :: Registre :: Pages Validées-
Sauter vers: